En effet, deux de ces panneaux, situés sur la route de Bréviande au nord d’Henrichemont et sur la route de La Chapelotte au nord-est, avaient été endommagés par des automobilistes maladroits. Il convenait donc de procéder à leur remplacement.

Bornage La Chapelotte

Gérard Billault, président de l’association, avait dûment convoqué son Conseil d’Administration et invité les maires et conseillers généraux frontaliers concernés, David Dallois pour Ivoy le Pré et Jean-Claude Morin pour Henrichemont. Il y avait également Mathieu Roblin, propriétaire de la parcelle voisine, qui veillera désormais gracieusement à l’entretien des abords.

Toute cette troupe a assisté aux derniers coups de pelle sous la surveillance de Prosper, Garde-champêtre de la Principauté qui avait, pour cette occasion, apporté la carte des lieux établie par César-François Cassini de Thury en 1759. Les limites du territoire étaient autrefois signalées par des bornes ou des croix dont certaines perdurent encore à notre époque.

A l’issue de ce petit chantier, les participants se sont retrouvés dans un estaminet pour prendre le verre de l’amitié et comme à l’habitude débattre de questions historiques.

Les huit routes aboutissant à la place Henri IV d’Henrichemont (ex place de Béthune) sont désormais ornées, dès leur entrée en principauté, de panneaux de bienvenue qui intriguent agréablement les visiteurs et remplissent les habitants de légitime fierté.