La Principauté de Boisbelle-Henrichemont

Histoire de l'Ancienne Principauté Souveraine de Boisbelle. Villages de Quantilly, Menetou Salon, Henrichemont, Achères. Jadis connue pour ses privilèges, cette enclave était à part du Royaume de France.
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Sully en Berry

, 16:44 - Lien permanent

Samedi 14 mai 2011 à La Borne, les Amis de la Principauté de Boisbelle-Henrichemont organisaient une conférence sur les possessions de Sully en Berry. Hugo Lefelle, administrateur de l’association a brillamment présenté le résultat des recherches effectuées dans le cadre de ses études d’histoire.

Hugo Lefelle conférencier Maximilien de Béthune, baron de Rosny s’est rapidement enrichi en cumulant les charges : Grand Voyer de France et Surintendant des Finances entre autres.

En 1602, il devient, par héritage, Seigneur de Baugy. Il achète peu après, le château de Sully-sur-Loire. Certes, le nom qui y est attaché est prestigieux mais ce n’est qu’une baronnie. Pour la faire élever en duché-pairie, il lui faut l’agrandir et en augmenter les revenus, il achète donc en 1605, La Chapelle d’Angillon puis Boisbelle, le château de Montrond et Orval. Si bien qu’en 1606, il peut enfin prendre le titre de Duc de Sully. Il se rendra ensuite acquéreur du Châtelet en 1608, de la Prugne-au-Pot en 1614 et Culan en 1616. Les limites de justice de ses propriétés se touchent et il crée ainsi un lien territorial de Sully-sur-Loire à Culan, sauf Meillant qu’il n’a jamais pu acheter.
Sully le public
M.Lefelle a ensuite évoqué les raisons de la création d’Henrichemont et les rapports de Sully avec ses correligionnaires. Pour terminer, il a expliqué comment le ministre d’Henri IV, qui avait réussi à mettre sur pied et à faire vivre un véritable royaume en Berry, a finalement été dépossédé par le Prince de Condé. Le public, conquis, a chaleureusement applaudi le talentueux conférencier.